Strobe – Deadmau5


 

10 minutes, c’est le temps de faire cuire ses pâtes, c’est le dixième d’un film, la moitié d’un épisode de série mais c’est surtout la durée de ce chef d’œuvre.

Je ne vous le propose pas si vous avez dix minutes à perdre mais seulement si vous voulez les gagner.

Strobe c’est tout simplement une musique qui ne ressemble à aucune autre, même parmi celles de Deadmau5. C’est un début en douceur, en progression, c’est aussi une chevauchée fantastique à la sixième minute mais qui n’aurait pas lieu d’être sans le reste. Strobe c’est un tout, c’est une évidence et une fois cette merveille auditive terminée l’envie de l’écouter à nouveau devient irrésistible.

 

Share and Enjoy

Supalove – DSL

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=BYjVCPU6is4[/youtube]

 

Quand l’anglais rencontre le français, cela peut donner une belle combinaison et là, nous en avons la preuve ! Un couplet inspiré du rap aux paroles décalées et un refrain aux allures pop font la singularité de ce morceau ! Dans ce clip, des baskets parlent et tous ces pas qui vont et qui viennent donnent au morceau l’unité et l’homogénéité entre l’image et le son !

« La musique commence là où s’arrête le pouvoir des mots » R. Wagner

Share and Enjoy

Everything is its right place – Gigamesh remix

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=L9RM1YjTJx0[/youtube]

 

L’un des remix que j’apprécie le plus ! Un espèce de brouhaha qui monte, qui monte … et à la 18e seconde tout bascule… C’est une délivrance ! L’arrivée des basses est magique, il ne reste plus qu’à se laisser porter.

N’hésitez pas à aller écouter d’autres de ses remix, comme sa version de Pumped Up Kicks du groupe Foster the People. Ca vaut le coup !

 

Share and Enjoy

Belong – Washed Out

 

« Chillwave », ce mouvement qui s’élève au fur et à mesure des années, représente ces artistes qui noient leur nostalgie derrière des synthétiseurs et écrans d’ordinateurs, puisant leur inspiration dans des groupes comme Animal Collective. Dans ce « mouvement de glandeurs » un peu mou, qui ne tient pas vraiment sur la longueur et qui, à partir de 3 chansons, se répète. Seulement deux sont selon moi à sauver : Toro y moi et le groupe présenté Washed Out. Ils méritent de s’en sortir car bien qu’une farandole de nouveaux groupes s’attachent au genre, ils se distinguent par leurs sons particuliers du reste de la colonie.

Amitiés.

 

Share and Enjoy

Crystallize – Lindsay Stirling

 

Aussi invraisemblable que cela puisse paraître, ce morceau s’adresse aussi bien aux amateurs de violon qu’à ceux de dupstep. Étrange mélange me direz vous, mais qui s’accorde parfaitement avec cette période pré-estivale tant la légèreté du violon est rapidement submergée par le poids du fameux wooble propre au dupstep (si l’on ne prend pas le clip pour référence: aussi plaisant soit il). Ça fonctionne bien, c’est fluide et nous sommes bien loin malgré tout du dubstep qui donne mal au crane.

Amitiés.

Share and Enjoy