Work Song – Cee-Roo

 

Work Song - Cee-Roo

 

 

Dieu sait que j’ai parfois du mal avec le Jazz mais alors là difficile de ne pas aimer, ce son est juste génial! C’est vraiment super entrainant, il y a bien longtemps qu’on avait pas entendu quelque chose d’aussi bon! Cee-Roo nous te remercions pour ce bonheur!!!

Un espèce de retour au Jazz à écouter!! Vraiment, allez-y c’est de la bonne vous pourrez vous faire plaisir!

Share and Enjoy

Jessie Ware

Il fait trop froid pour sortir, il fait trop froid pour faire la fête pour voir ses potes, bref il fait trop FROID !

Mais il ne fait jamais trop froid pour écouter de la musique (au contraire !) et Jessie Ware est là pour réchauffer l’ambiance et s’imaginer champagne à la main sur une peau de bête devant un feu de cheminée (bon, pour les clochards de mon genre c’est thé camomille et plaid…)

Jessie Ware britannique de 27 ans  petite pépite de la SOUL/RNB  est la combinaison gagnante entre Alicia Keys et Sade. Son premier album « Devotion » propose pas mal de morceaux langoureux et envoutants parfaits pour les longues soirées d’hiver  mais ce n’est pas qu’un pot de Nutella il y a aussi quelques morceaux urbains comme « Still Love Me » et « 110% ».

Share and Enjoy

Nuits Fauves – Fauve

 

 

Fauve est un collectif ouvert, de musiciens, vidéastes, photographes s’inscrivant dans un projet.
Dans cette balade parisienne, entre parlé et slam, entre rap et chant, on se perd dans un flow d’émotions. Avec des mots simples, crus, vrais, ils décrivent nos soirées et nos vies, avec ce regard à la fois candide et profond.
Fauve c’est un état d’esprit, une note d’espoir malgré le « blizzard ». Fauve, c’est qui veut.

Share and Enjoy

Rapper’s Delight – The Sugarhill Gang (1979)

 

On a tendance à oublier ce bon vieux classique, qui fut pourtant le tout premier morceau de rap à devenir un tube.

On réécoute ce petit bijou avec plaisir, en se rappelant bien sûr des bébés en rollers de la fameuse pub Evian ! Le rythme de Rapper’s Delight remet de bonne humeur et donne envie de se lever dès les premières secondes. Ne vous étonnez pas si le refrain vous reste dans la tête tout le reste de la journée, vous n’aurez même pas envie de vous en plaindre, bien au contraire.

Un grand merci aux années 80 !

Share and Enjoy

Kosski – Nina

Avec cette neige les enfants, mes ardeurs se tournent vers la musique nordique, ou en tout cas son ersatz.

« Nina » m’a d’abord fait penser  à du  Slagsmålsklubben – The World Welcomes Fame (assez bon dans le genre de l’électro minimaliste), et puis « Nina » a tout compte fait quelque chose de plus. Plus rythmique. Plus social.

Kosski, petit jeune homme français, a tout d’un grand. Synthé, rythmes sympas qui marchent bien, innovation.

En somme, quelque chose d’intéressant à découvrir , et clairement pas dégoutant !

Une French Touch à ne pas manquer! (D’ailleurs, le Tournedisque ne s’y trompe pas)

Share and Enjoy