Crystallize – Lindsay Stirling

 

Aussi invraisemblable que cela puisse paraître, ce morceau s’adresse aussi bien aux amateurs de violon qu’à ceux de dupstep. Étrange mélange me direz vous, mais qui s’accorde parfaitement avec cette période pré-estivale tant la légèreté du violon est rapidement submergée par le poids du fameux wooble propre au dupstep (si l’on ne prend pas le clip pour référence: aussi plaisant soit il). Ça fonctionne bien, c’est fluide et nous sommes bien loin malgré tout du dubstep qui donne mal au crane.

Amitiés.