Kosski – Nina

Avec cette neige les enfants, mes ardeurs se tournent vers la musique nordique, ou en tout cas son ersatz.

« Nina » m’a d’abord fait penser  à du  Slagsmålsklubben – The World Welcomes Fame (assez bon dans le genre de l’électro minimaliste), et puis « Nina » a tout compte fait quelque chose de plus. Plus rythmique. Plus social.

Kosski, petit jeune homme français, a tout d’un grand. Synthé, rythmes sympas qui marchent bien, innovation.

En somme, quelque chose d’intéressant à découvrir , et clairement pas dégoutant !

Une French Touch à ne pas manquer! (D’ailleurs, le Tournedisque ne s’y trompe pas)

Feeling Good – Nina Simone


Eunice Kathleen Waymon est une icône du jazz américain, une icône de la lutte des droits civiques des noirs américains, Nina Simone est à l’image de sa musique, douce et déterminée, forte et éternelle.
Son nom de scène est un hommage à Simone Signoret, et Nina le surnom qui était le sien dans sa jeunesse. Enfant, elle rêvait de devenir la première concertiste classique noire américaine mais échouera lorsqu’elle apprendra ne pas être retenue pour rejoindre la Julliard School of Music en 1950.

Cela n’empêchera pas à Nina Simone de devenir une des plus grandes chanteuses de sa génération avec des chansons connues et aimées de tous : Here Comes The Sun, Sinnerman, My Baby Just Cares For Me, Ain’t Got No -I’ve Got Life.

« Feeling Good » nous porte, nous élève loin de nos troubles et de nos soucis. Une tranquillité émane de cette mélodie au piano, tandis que la voix nous berce tendrement et doucement. Ce petit bijou est bien trop court, mais même les meilleures choses ont une fin !